Rechercher
  • myrtillegibaud

La naturopathie et le syndrôme de l'intestin irritable

Aussi appelé colopathie fonctionnelle, colon irritable, IBS (en anglais)..


Qu'est ce que c'est ?

C'est un trouble intestinal chronique (on parle de SII quand les troubles durent depuis 6 mois, même avec périodes d’accalmie).

Il est bénin et fréquent (environ 15% de la population atteinte) mais altère néanmoins la qualité de vie !!


Les symptômes ?

. Douleurs abdominales / crampes

. Troubles du transit : diarrhée, constipation, alternance des deux

. Ballonnements, gazs

. Distension abdominale (si toi aussi t’enlèves un bouton du jean à la fin du repas 🤗)


Mais il peut aussi avoir d’autres conséquences : fatigue, migraines, troubles du sommeil et de la concentration, altération de la vie sociale, sautes d’humeur, reflux gastro-oesophagiens, cystites, etc..


Il se manifeste souvent par crise : les symptômes / douleurs sont alors plus intenses pendant une durée donnée.


Il ne se détecte pas avec les examens médicaux, il n’y a aucune anomalie visible et rien de permet au médecin de le diagnostiquer de manière formelle.

Du coup, le terme "intestin irritable" est un peu devenu le fourre-tout qu'on nous diagnostic quand aucune autres pathologies n'est trouvée et on peut vite se retrouver face au fameux «y’a rien, c’est dans votre tête» 🙄


💪🏼Pour l’accompagner on essaye de comprendre la cause comme d’hab, qui peut-être:

. Déséquilibre de la flore intestinale

. Perméabilité intestinale

. Intolérance alimentaire

. Candidose / SIBO (peuvent-être causes et conséquences)

.Mauvaise digestion

.Infection gastro-intestinale (une gastro peut-être déclencheur)

.Stress, anxiété, choc émotionnel

.Trouble de la motricité digestive


💡Les solutions

Déjà on ne le soigne pas vraiment, pas de solution miracle mais on apprend à vivre avec, à ne plus avoir de douleurs (ou moins), à gérer les crises.


L’accompagnement dépendra de la cause et du terrain, quelques pistes :


. Alimentation: trouver ce qui crée l’inflammation et mettre en place une alimentation adaptée

. Rétablir la perméabilité intestinale, réensemencer la flore (molo sur les probiotiques, c’est pas forcément bon pour tous)

. Combler les carences

. La mastication

. La gestion du stress

. Le mouvement

. En complément: hypnose, ostéo, sophro, acupuncture etc..




73 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout